Aller au contenu principal

TEXTE 13 / haikus

Debout dans la foule
Un lourd vertige me submerge
Rêver d’un ailleurs

3 Commentaires Poster un commentaire
  1. Comme dans cette discipline, c’est son exigence, peu de mots suffisent quand ils sont choisis et judicieusement distribués. C’est effectivement le cas ici.

    21 novembre 2012
  2. Lise #

    oui, j’ai aimé la concision de ces trois lignes, moi aussi.
    (concision ? je fais une faute,là ?)

    21 novembre 2012
    • Non non, c’est tout bon Lise, mais n’ajoute aucune syllabe royale.

      21 novembre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s