Aller au contenu principal

Le Gros Caillou, par Henri Gougaud

le gros caillou gougaud

Le sculpteur se fit apporter, sur la grand’place du village, un gros roc informe et compact. C’était le premier jour d’été. Les enfants, alentour, jouaient. Quelques-uns partaient en vacances. Passa juillet. Vers la mi-août, la fille de l’institutrice (elle avait à peu près dix ans) revint de chez ses grands-parents après un bon mois de montagne. Le sculpteur avait, tout ce temps, travaillé presque jour et nuit. Il était content de sonœuvre.

cheval noir gros caillou

Du roc était né un cheval, luisant et noir, fier, magnifique. L’enfant, à peine descendue de son autobus, sur la place, resta plantée, l’air ébahi. L’artiste lui vint à côté, désigna l’ouvrage et lui dit :

– Je l’ai fini hier. Il te plait ?

– Il est beau, lui répondit-elle. Mais autre chose m’époustoufle. Comment donc pouvais-tu savoir, quand tu as vu ce gros caillou, qu’il y avait un cheval dedans ?

_________________________
(Henri Gougaud, L’Almanach)
6 Commentaires Poster un commentaire
  1. La problématique de la ronde bosse, ne rien perdre des extensions majeures, obtenir un résultat visuellement plus étiré que l’objet brut.

    16 mars 2013
  2. Lise #

    Si tu me trouves, quelque part, une statue de cheval noir plus moderne que celui-ci, on remplacera l’image.

    Je trouve l’histoire jolie, et le style du conte, comme toujours chez Gougaud, simple et direct et magnifique.

    16 mars 2013
    • Oui, c’est dépouillé, ciselé, sculpté. Plus qu’un conte, deux questionnement, celui de l’enfant tel que merveilleusement dicté et l’autre, celui du sculpteur qui a dû se creuser la cervelle durant quelques nuits avant de l’extraire, son canasson.

      17 mars 2013
  3. Lise #

    Dans mon message de remerciemnt, j’ai dit à H. Gougaud que dorénavant je ne pourrai plus voir un « gros caillou » sans me demander ce qu’il y a dedans.
    As-tu visité, en Italie, l’endroit où on extrait le marbre de Carrare ? C’est phenomenal. Et tu peux acheter pour quelques euros un joli bloc de marbre brut. J’ai donc un morceau de marbre de Carrare, en attendant d’avoir je ne sais pas moi .. un mouton ? une colombe ?

    17 mars 2013
    • Bonjour Lise et les autres
      J’ai écrit dernièrement un texte sur une pierre et je l’ai illustré par une citation de Henri Gougaud que j’aime beaucoup pour sa « spiritualité » et l’importance qu’il donne aux choses à travers le regard qu’il pose sur elles.
      Les enfants aussi savent voir l’intérieur des choses, pour eux tout semble à la fois naturel et …surnaturel.
      Mon texte est ici : http://saravati.skynetblogs.be/archive/2013/03/04/la-pierre-et-le-passant.html
      Au plaisir de revenir ici et qui sait d’y déposer ma patte de mouche 🙂

      11 avril 2013
  4. vi vi vi reviens, reviens ( criait la trompe de Monsieur Seguin..) tu sais que nous t’attendons tous
    Merci de nous avoir laissé le lien vers ton chez-toi, je dois me secouer – secouer ma paresse naturelle – et faire toute une page avec les liens de nous tous icitte-ecriveux

    11 avril 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s