Aller au contenu principal

Les Mots, pour l’écrire

Parce qu’ON va me juger polar si je ne vous parle que DE V. Lamesch, ma dernière découverte,   je vous met tout de suite un lien pour un article de JMDutey, un autre écrivain que certains d’ici connaissent mais pas tous et c’est dommage.

Il nous parle de Sartre et vous allez vous régaler parce que l’humour, dans l’article de Dutey, n’est pas en reste.

Et après ? Après, procurez-vous Les Mots, dare-dare.

http://www.le-carnet-de-jimidi.com/pages/les-mots-jean-paul-sartre-3764492.html

 

 

9 Commentaires Poster un commentaire
  1. J’AIME PAS SARTRE
    😉
    MOI JE VOTE CAMUS 🙂

    4 août 2013
    • Lise #

      Hé ! j’aime les deux – tiens, peut-être Camus plus que Sartre, oui. Mais les Mots, c’est un monument. On peut pas faire sans.

      4 août 2013
        • Lise #

          hé oui, c’est l’opinion de Michel Onfray, mais ce n’est pas tout à fait la mienne – disons que chez Sartre je sépare l’écrivain et le philosophe, l’homme et l’oeuvre. Quand je me plonge dans Les Mots, pratiquement tout m’enchante.

          Il a la dent dure, Onfray, dis donc : que penserait-il si on écrivait dans les mêmes termes un article sur … lui ?

          Je dis ça, je dis rien, je ne le connais pas suffisamment. Ses théories philosophiques ne me touchent pas.

          Ceci dit, il a une une plume alerte et acerbe 😉 on dirait qu’il se venge de quelque chose ?

          4 août 2013
  2. Ma' #

    J’aime les 2 aussi en tant qu’écrivains… Les 2 sont capables de véhiculer tant et tant de choses par leurs mots… Ado, j’ai été plus emballée par Sartre.. Adulte, sans doute Camus me touche plus… Comme quoi…

    5 août 2013
  3. Lise #

    Camus est plus tendre, plus viscéral, plus intime. La philosophie de Sartre est glaciale, ses textes, pour la plupart, aussi.
    Et puis ( pour moi ) Camus, c’est un méditerranéenne, un peu mon cousin quoi 😉 !

    Coucou, Madame Ma’, tu es reviendue ? Contente de te revoir ::)

    5 août 2013
    • Ma' #

      Reviendue de la nuit dernière…
      Camus et Sartre resteront n’importe comment pour moi associés à l’été entre la 2nde et la 1ère, et la plage d’Hourtin (et à la surprise du marchand de beignets chaque jour quand il s’arrêtait papoter à côté de ma serviette 🙂 )

      5 août 2013
  4. madamedekeravel #

    Je n’aime pas Onfray, mais je n’aime pas Sartre non plus 😉 en tant qu’écrivain je veux dire (je n’y connais rien en philosophie). Je trouve Sartre froid (tu l’as dit Lise), on dirait que ses personnages sont des marionnettes sans sentiments. Quant à Camus, mes souvenirs (ou leur absence 😉 ) datent du collège…

    9 août 2013
    • Lise #

      Onfray, Sartre, tous deux également venimeux et péremptoires : tout ce que je n’aime pas non plus. Camus, redécouvert récemment, sa poésie dans Noces, une merveille.

      10 août 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s