Aller au contenu principal

Jeu de Septembre 6 / Les ponts de Québec, par Lise

Pont Jacques-Cartier, Montréal, QC

Pont Jacques-Cartier, Montréal, QC

D’abord, ce ne sont pas des ponts, ce sont des gratte-ciels. Et le fleuve qu’ils enjambent, vous croyez, vous de France que vous avez la moindre idée de ce que ça peut être, le Saint-Laurent ?

Et bien, si vous n’avez jamais mis les pieds à Québec-Ville ou encore plus loin vers l’est, vous n’y êtes pas, mais alors, là pas du tout du tout du tout. Parce que le Saint Laurent et les ponts qui l’enjambent, je n’arriverai jamais à t’en donner la moindre idée. Une photo ? Mais ma pauvre, une photo ce ne sont  que des  lignes sur du papier ! le vertige, tu ne l’auras pas, en regardant une photo. Le balancement du putain de saloperie de pont quand tu arrives à Montréal un jour de neige qui est, en plus, un soir à l’heure de la sortie des bureaux et te voilà coincée au milieu de ce pont QUI SE BALANCE , tu n’en auras pas la plus petite idée, en regardant une photo.

A notre seconde visite, l’année suivante et après l’hiver,  de Montréal, on a poussé le vice jusqu’à retraverser le Saint Laurent pour prendre la route vers Québec. Elle file au long de la rive droite du fleuve et le longe parfois. Jolie la route, tout le Québec est beau , et en plus, on y parle français, tu imagines, moi, après toutes ces années de sevrage ? Sur son nuage,  la madame,  chantant à tue tête, heureuse et des ailes au talons et l’accueil Made in Québécois, le bonheur parfait.

Mais, paf, voila t’y pas que le lendemain, not’  Gisou te me nous décide qu’on va aller en ville ?  On est à Lévis je dois te dire, donc la ville qui surplombe le Saint Laurent  du haut de falaises vertigineuses, de l’autre coté du fleuve. Et entre Montréal et Québec, il a eu le temps de prendre de l’ampleur, le giga-Saint-Laurent.

« Tu n’es pas venue à Québec pour rester chez moi, dit-elle, décidée.

Et moi, j’aurais bien dit oui.  On est bien chez Gisou. On s’amusait comme de doux dingues que nous étions tous les quatre.

Mais c’est vrai aussi que la vieille ville, ces traces des français au bout de tant de siècles encore  visibles partout, et le château Frontenac, et en bas, au ras du fleuve, les rues et ruelles, et toute cette eau … Ah ! Tu l’as dit, le mot à ne pas dire : l’eau !  J’ai peur de l’eau. Toutes les eaux, celles qui coulent, qui tombent en cascade, qui ruissellent, et même celles, figées dans le sommeil des lacs, avec leur air gentil, mais je sais moi que c’est de l’hypocrisie pure, elles attendent que j’avance un orteil prudent pour, crac ! se refermer sur ma cheville et adieu ma Lise, tu finiras dessert pour les requins. Il n’y a pas de requins dans le Saint-Laurent ? Vous êtes surs ?

–  » Mais,  continue Gisou conciliante et qui m’a vu pâlir, on n’a pas besoin de prendre le pont : on prendra le traversier !  »

Le traversier !  comment lui expliquer que pour moi, c’est encore pire qu’un pont ?

Cette fois là je me suis armée de courage, j’ai fermé les yeux en implorant le petit jésus qui, lui, marchait sur l’eau,  c’est pas juste ! on a évité le traversier, et on a traversé le pont, celui-ci ne bouge pas au gré du vent, et c’était au printemps loin des  tempêtes de neige.

Suis-je la seule nunuche à avoir peur des ponts ?

____________________

lmg / 20 sept 2013

8 Commentaires Poster un commentaire
  1. Ma' #

    Lise, tu m’as fait rire 🙂
    Je n’ai pas peur des ponts mais certains sont plus impressionnants que d’autres, surtout quand le vent souffle car il s’engouffre dans le couloir du fleuve ou de la rivière… Plus que le pont, c’est le fleuve qui m’impressionne… J’ai été impressionnée petite par la Seine, puis j’ai découvert le Rhône mais celui qui les surpasse c’est le Rhin, qui coule si vite si fort si puissant !

    21 septembre 2013
  2. J’ai honte de le dire, mais moi qui connais l’Amérique – au moins celle du nord – et qui ai roule ma bosse en Espagne, Italie, Autriche, Suisse, Angleterre, Belgique, Danemark … je ne connais rien du nord-est de la France et je le regrette. Pour les fleuves français, je les connais tous … sauf le Rhin justement. Je vois de belles vidéos souvent ici a la télé car il y a une compagnie americaine qui propose des croisières sur le Rhin et c;est une chose qui me plairait bien – quoique, il y a toujours l’eau … 😦

    21 septembre 2013
  3. Cayouette Gisèle #

    Ma très chère Lise que de beaux souvenirs tu nous relates ici, j’en ris encore !

    21 septembre 2013
    • lise #

      ah il me semble que je te vois, lorsque je t’ai dis :  » Le traversier !! mais c’est pas possible, traverser CE fleuve énorme sur un bateau si petit !! « . Et pourtant, il n’est pas petit, le traversier, quand je l’ai vu de prés je l’ai même trouve très grand. Mais comme je le voyais, perdu au milieu du courant, et du haut de la falaise, ah la la … la crise de fou-rire que nous avons eu !!
      Tu vois, écrire, ça sert à ça aussi : nous faire revivre les bons moments ensemble.

      21 septembre 2013
  4. Jean Baptiste Gourmaud #

    Comme tu sais bien cacher tes frayeurs, Lise.
    Il est vrai que je n’ai jamais pu voir dans le visage d’une femme : je discutais entre ‘homme avec John en regardant la pointe de l’île d’Orléans.

    22 septembre 2013
    • lise #

      ah mon cher JB, cacher nos frayeurs, mais c’est le b-a ba de l’éducation des femmes. Et le fin psychologue que tu es ne s’y est pas trompé, mais par pudeur tu faisais semblant de bavarder avec John,
      Gisou, elle, ne s’y est pas trompée, et nous en rions encore ! Je ne peux plus voir un pont sans penser à vous, à nous, et au bon vieux temps … ( c’était en 2005 ou 2006 ? )

      22 septembre 2013
      • Cayouette Gisèle #

        En 2006 il me semble depuis c’est JB qui hésite à traverser le fleuve en empruntant le vieux pont tout rouillé que le CN ne veut plus entretenir

        22 septembre 2013
        • lise #

          ah ?? tu vois ??? je savais bien que JB et moi sommes cousins quelque part !
          Les ponts vertigineux d’Amérique du Nord, c’est pas de la tarte.
          En tant que psychologue JB devrait nous commencer des recherches sur « la phobie des ponts … » Je l’assure de tout mon soutien.

          22 septembre 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s