Aller au contenu principal

Archives de

Un peu, beaucoup 1 / Toi et Moi, par Jacou

ecritoire fevrier un peu beaucoup 2TOI et MOI

____________________

Un peu

Peu de choses

Choses de nous deux

Deux nous étions avant cela

Cela cet inconnu où tu es parti

Parti sans te retourner vers ton destin

Destin qui déchire notre nous ensemble

Ensemble nous étions un

Un empli de beaucoup

Beaucoup.

 _____________

Jacou 33 , 1er fevrier 2014

arghhhhh

Deux choses :

1 ) j’avais oublié  un poème de Jacou, Sur l’Ocean – rectifié, merci, Jac, et n’hésitez surtout pas à me signaler mes erreurs, j’en fais tout le temps ! ce qui amène le nombre total de textes à 19 !

2 ) DATE LIMITE pour me signaler si vous voulez que je poste vos textes de janvier sur l’E-critoire : dimanche 2 février

TITRE de FEVRIER : un peu, beaucoup …

ecritoire fevrier un peu beaucoup 1

un peu, beaucoup,

passionnément,

à la folie …  

 ****

Février n’est pas seulement le second mois de l’année et le plus court,

c’est aussi le mois de la SAINT VALENTIN, 

patron des amoureux 

Il sera difficile, par ces temps sibériens, de trouver des marguerites dans les près,

mais la magie de l’écriture aidant,

nous trouverons bien le moyen de les effeuiller

31 jours, 19 textes, 9 auteurs = on publie !

ecritoire printing press

Avec le texte de Ma’, (merci, merci !) nous avons ce matin vendredi 31 janvier : 18 textes et 9 auteurs, bravo les messieurs-dames auteur(e)s !

Et comme je deviens de + en + dégourdie avec le e-critoire, je pose la question de confiance : les auteurs qui  veulent bien que leurs textes du mois soient publiés sur l’e-critoire janvier 2014, faites-le moi savoir, soit à la suite de ce post, soit par voie privée pour les timides.

Plus clairement : je ne publierai sur l’e-critoire que les textes dont j’aurais reçu l’autorisation de publication. Merci de me signaler aussi le nom de plume choisi, hi hi !! même chose pour vos illustrations – oui, on a encore le temps de chercher et trouver des illustrations adéquates.

Le recueil des textes de l’e-critoire janvier 2014 sera gratuit, publié et diffusé par les moyens classiques ( nos blogs, nos Facebook, etc..) . Je pense que tout le monde pourra le recevoir sur ses tablettes pour le moment, sur les iPods et autres trucs de ce genre aussi, si on a de la chance.

Tous les conseils et suggestions, si vous en avez,  sont les bienvenus, ici encore : merci, merci !

Le voyant rouge 19 / Le pantalon, par Ma’

Je me demande pourquoi j’ai accepté d’accompagner Marie faire les soldes. J’ai beau être sa meilleure amie, j’ai parfois du mal à comprendre ses choix et il faut avouer que ses atermoiements devant les rayonnages ont tendance à m’exaspérer. Déjà trois heures que nous arpentons les boutiques, qu’elle fait des essayages, et finit par tout reposer. Je lui propose de reprendre des forces dans un joli salon de thé à quelques pas de là. Elle commence par refuser, puis finit par céder à mes supplications.

Je profite de cette pause bienvenue pour lui demander ce qu’elle cherche avec autant d’acharnement. Elle m’avoue qu’elle veut un pantalon. J’ai du mal à cacher ma surprise : elle a déjà des dizaines et on a l’impression qu’elle porte toujours le même… Elle tente de m’expliquer que c’est complètement différent, qu’elle en veut un qui la change et termine en levant les yeux au ciel :  » De toutes façons, tu n’as jamais rien compris à la mode ! » Je préfère ne rien répondre, cela n’en vaut pas la peine mais je brûle tout de même de savoir pourquoi elle me demande toujours de l’accompagner dans ses virées shopping.

Nous reprenons les boutiques là où nous nous étions arrêtées. Marie a un systématisme assez phénoménal : elle entre dans toutes les boutiques d’une rue, d’abord le côté numéros pairs puis le côté numéros impairs avant de passer à la rue suivante ! En ce qui me concerne, chaque magasin me semble en tous points similaire au précédent : mêmes couleurs, mêmes formes, mêmes vendeuses…

Quoique… nous venons de pénétrer dans une petite boutique atypique. Marie m’explique que c’est parce qu’ils vendent des vêtements « vintage », ce que je traduis mentalement par « vieux rossignols de fonds de stock de plus de 20 ans ». Marie commence à regarder le portant des pantalons, elle en attrape quelques-uns, se dirige vers la cabine. Je n’ai même plus le courage d’aller commenter ses choix et je l’attends à côté de la porte. Aussi, c’est avec une vraie surprise que je la vois revenir vers moi un sac à la main et m’annoncer, joyeuse, qu’elle a trouvé « son » pantalon. A ce moment-là, le soulagement doit se lire sur mon visage car elle me propose de nous arrêter là et d’aller plutôt chez elle pour qu’elle me montre son achat.

Nous voilà donc parties pour le petit appartement sous les combles qu’occupe Marie, pas très loin des rues frémissantes du centre-ville. A peine entrées, elle se rue dans sa chambre pour se changer, me demandant de l’attendre. Quand elle revient, j’ai un choc ! Je m’étais attendue à un n-ième pantalon noir. Elle me regarde, attend que je parle, mais je n’y arrive pas, je ne sais pas comment tourner ma pensée de façon diplomatique. Elle finit par rompre le silence : « Tu n’aimes pas ? Il ne me va pas ? C’est ça ? »

« Non, ce n’est pas ça… C’est juste que… ce n’est pas un peu voyant ce rouge ? »

_________

Ma’, 30 janvier 2014

Second essai

J’ai publié quelques vieux textes et mes illustrations – un apprentissage de la mise en page s’impose, mais finalement, avec un peu de pratique, pourquoi pas ?

C’est ici amethyste vie douceCliquez, vous verrez bien !

hop, la liste des articles …

Coucou, Nœuds ? sous le « compte à rebours » vois-tu la liste des articles récemment parus ? nous aurons ainsi les dix derniers articles postés sur le blog automatiquement.

Puis, bien entendu, les articles  que tu peux voir sous TITRES et sous TEXTES  juste en dessous de l’en-tête de l’Ecritoire

Un e-critoire, dans ce style là

Tu vas dire que je suis têtue et tu n’auras pas tort, mais je crois que je dois insister et expliquer davantage ce que j’ai en tête. Et pour te donner une idée, je te met un lien, tu cliques sur limage ci-dessous et tu atterris sur un texte mis en e-critoire… pis, tu me dis ce que tu en penses, ok ?

On peut faire mieux, bien mieux, je sais – mais hé ? y’a un commencement à tout !

club 12 claviers

Voyant Rouge 16 / Le Rouge Te Va Si Bien, par Jacou

Le rouge te va si bien

         Gros moi, tu  dis que je suis gros !

         Mais non, je te parle de boire un gros rouge.

         Ce n’est pas de refus.

         C’est vrai que tu aimes bien cette couleur.

         Quand j’étais petit, on m’appelait le petit chaperon rouge. Et toi, ta couleur préférée ?

         Oh ! Moi, tu sais, un rien m’habille.

         Je te parle de couleurs, pas de fringues !

         Pourquoi, tu te fâches tout rouge ! Quel fichu caractère !

         Tu as raison. Si on allait se le boire ce verre. Au Voyant Rouge. Avant que ça ferme.

Un petit sondage

Dans la colonne de gauche ( en face de votre main droite ) vous trouverez aujourd’hui un petit formulaire de sondage avec une question et deux réponses.  Si vous voulez participer au sondage, vous pouvez répondre directement sur le formulaire, mais aussi vous pouvez ouvrir ici un article et développer vos idées et opinions., ou répondre et développer dans un commentaire a la suite de cet article. Merci !

C’est juste pour essayer de voir jusqu’où nous pouvons aller ensemble en 2014.

🙂