Aller au contenu principal

Le Voyant Rouge / 7 / Le Cardinal, Lise

C’était un de ces soirs de grand froid comme il peut y en avoir chez nous, up-state New-York. Depuis trois jours, le vent venant du nord-ouest avait tout pétrifié sur place, figé en sucreries, et la neige et la glace redécoraient maintenant le jardin par touches subtiles : tout était blanc, certes, mais en regardant attentivement on  discernait, une peu partout du gris, du bleu glacier, une symphonie en teintes opposées, adoucie par quelques reflets verts, l’arrondi terre cuite pale au bord des gros vases encastrés dans les talus de glace, l’éclair argenté des glaçons en pendeloques tout au long de la façade.  Tout en pastel, en couleurs d’une douceur trompeuse à la limite de l’irréel.

voyant rouge cardinal 2

Armée de mon vieil Olympus D-520, je guettais un petit rayon de soleil qui me permettrait de capter sous l’ombre du sapin, la fantasmagorie de l’hiver.

C’es alors que quelque chose a brillé, une tache rouge. Et cette tache bougeait, sautillait, disparaissait pour réapparaitre aussitôt, dans l’entrelacs du burning tree complètement déplumé. J’ai zoomé à fond, sans bouger : d’où j’étais, derrière la fenêtre du living room. Je devinais qu’il s’agissait d’un petit animal, sans doute un oiseau, mais j’étais trop loin pour le distinguer tout à fait. je me suis approchée à pas de loups.

voyant rouge cardinal 3

Oui, c’est bien un Cardinal, le seul oiseau qui ose se pavaner en plumages écarlates dans le blanc de l’hiver : le male cardinal, pour être plus précise.

indifférent au froid comme aux voitures passant lentement sur le boulevard il continue de voleter de ci de là, sans se presser, annonciateur du printemps et des beaux jours, boule de feu dans les glaces, ironique et primesautier, inapprochable et amical. Il est un signe de joie dans la morosité de Janvier, un sourire étincelant dans le renouveau de Mars, car il vit chez nous toute l’année. Il est le voyant rouge qui nous retient au bord de la déprime au bout des longs mois d’hiver.

___________

lmg, 7 janvier 2014

15 Commentaires Poster un commentaire
  1. Comme c’est joli !
    Je ne connaissais pas cet oiseau avec ses couleurs si riches. Merci !

    7 janvier 2014
    • lise #

      Coucou, je pensais justement à toi, en espérant que tu n’auras pas de neige pour ton déménagement !

      Oui, le cardinal est un très bel oiseau, une petite boule, il tient dans la main, comme un petit moineau d’Europe, mais tout rouge – la femelle est plus sobre, gris clair et le bout des ailes rouges. Ils ne se laissent pas approcher, mais ils aiment notre jardin, nous habitons a un blog d’une grand parc, je crois qu’ils y vivent a l’année, sous les grand arbres. C’est pourquoi nous en voyons souvent. Il est rare d’en voir lorsqu’il fait si froid.

      7 janvier 2014
  2. Je ne le connaissais pas non plus, et c’est ton texte est tout pétillant d’optimisme, bévue met le printemps!

    7 janvier 2014
    • lise #

      M’en faut, de l’optimisme : le plus jeune vient de nos téléphoner, sa jeune femme vient d’avoir un accrochage sur l’autoroute en rentrant de son travail, la voiture abimée – mais il parait que ce n’est pas trop grave, on verra – mais voiture immobilisé, allô, Papa, tu pourrais nous conduire au travail demain matin ? Heureusement, John ne travaille pas demain, ouf, donc, nous serons « de taxi  » demain et jeudi aussi…

      7 janvier 2014
      • Oh, dear! Heureusement que ce n’est que la voiture. Ça vous fait un long trajet?

        7 janvier 2014
        • lise #

          Bof, les trajets américains, tu sais ? pas très loin, environ 20 minutes pour aller, autant pour revenir et les enfants habitent à 5 minutes de chez nous, heureusement. Mais je crois que finalement, leur assurance leur paiera les frais de location d’une voiture pour la semaine de réparation. Les choses s’arrangeront au mieux. Res-pi-rons !

          7 janvier 2014
          • C’est déjà ça!

            8 janvier 2014
            • lise #

              oui, et je craignais que ma belle-fille ne soit choquée, mais non, elle a pris cela très philosophiquement. OUf, Thanks for your concern, dear 😉

              8 janvier 2014
            • Ta belle fille est très zen! Les accidents de voitures me font très peur. Contente de voir que tout s’arrange.

              8 janvier 2014
            • lise #

              Avec les grands froids, je crains divers accidents et j’avais même suggéré à mes deux jeunes de ne pas aller travailler quand il fait si froid, mais comme tu dis .. ils sont zen ( lol !), courageux, travailleurs et ils ont une bonne assurance. L’an dernier, nous avons eu un accident, 3.000 $ de réparation à la voiture, un céo-ène n’ayant pas pu s’arrêter a temps, tout l’arrière esquinté, j’avais une colère noire – il était au téléphone tout en conduisant … Il s’est bien entendu excusé dans les règles, et mes deux hommes ( mon jeune fils et son père, dans la voiture avec moi ) l’ont pratiquement consolé … j’appelle cela solidarité masculine, lol !

              8 janvier 2014
            • ..ou l’inconscience masculine! Je ne dis pas ça pour tes hommes, mais le mien! Cela dit, vu la neige que vous avez, ça vous ferez bien rire ici, quand tout s’arrête pour 2 centimètres!

              8 janvier 2014
            • lise #

              j’ai l’habitude, j’ai vécu en montagne dès l’âge de 20 ans, et puis dans le Minnesota, et dans le Colorado. La neige, j’aime ; heureusement, je suis bénie, pour cela, presque jamais malade. Mais le grand froid, à mesure que les années passent, je sens que je suis plus fragile. Hier j’ai affronté – 28 Celsius ; attends, non, pas une promenade, mais aller de la maison à la voiture chauffée, et du parking au magasin, plusieurs fois dans la journée ; emmitouflée de la tête au pieds, double gants, bonnet, capuchon, etc.. Le soir, un coup de barre pas possible, couchée à 20 heures et j’ai dormi 10 heures ! Notre corps réagit même si nous ne sentons pas la morsure du froid . Ne fusse que l’air glacial aspiré par le nez – j’avais le bord des narines gelées, lol!

              8 janvier 2014
  3. Vraiment tout mimi, il ferait très joli dans mon jardin qui pourtant ne manque pas de représentants de la gente ailée.

    8 janvier 2014
    • lise #

      Coucou, Jaleph, bravo pour les oiseaux dans ton jardin : ici, ils font la distinction entre les jardins dangereux pour eux – ceux qui sont entretenus a grand renfort de produits chimiques – et les autres, comme le notre, qui vit très librement, et sans aucun insecticide ni pesticides, ni rien. On a des mauvaises herbes, c’est vrai, mais on a aussi les oiseaux et els abeilles … Oiseaux de Bretagne ?

      10 janvier 2014
  4. madamedekeravel #

    ça me fait penser à piment-oiseau

    20 janvier 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s