Aller au contenu principal

Un peu, beaucoup / 3 Un peu …, par Adrienne

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tu me disais « Toujours »

Tu me jurais « Jamais ! »

Mais peut-être as-tu
Un peu perdu la mémoire ?

Ou alors tu as
Beaucoup changé ?

Tu le dis à d’autres
« Toujours ! Jamais ! »

Peut-être j’aurais dû
T’offrir un dictionnaire ?

___________

Adrienne, 1er fevrier 2014

21 Commentaires Poster un commentaire
  1. jacou #

    Très jolie cette complainte. Cependant je lirais bien « Peut-être aurais-je dû », au lieu de « j’aurais dû »…

    1 février 2014
    • madamedekeravel #

      j’allais dire la même chose !

      6 février 2014
  2. lise #

    non, non, gardons chacun notre style.

    1 février 2014
    • madamedekeravel #

      je pense qu’on est assez intimes maintenant entre auteurs de l’écritoire pour se permettre des petites critiques, ça permet de progresser ! en tout cas ne vous gênez pas sur mes textes messieurs dames 😉

      6 février 2014
      • lise #

        C’est vrai mais c’est aussi délicat : l’auteur n’est pas un élève, c’est un adulte ‘achevé » avec ses défauts et ses qualités. On peut, évidemment, corriger les fautes ortho-typo – mais c’est tout. .

        6 février 2014
        • madamedekeravel #

          mais je crois qu’on peut aussi conseiller (avec tact) quelque chose qui sonne mieux, sinon quel intérêt de participer à un atelier ? enfin c’est mon avis et je le partage (comme dirait Pierre Dac ou je sais plus qui)

          6 février 2014
          • lise #

            avec tact, hé ? tout est là ! mais comment cela sera-t-il reçu, nous n’en savons rien : et il y a toujours cette espèce de condescendance, dans la correction (sauf , je répète, ortho-type)
            ?
            Je ne vois pas le rôle de l’atelier – ou du blog – comme devant être d’éducation, pas du tout. Les auteurs ici présent(e)s sont tous des adultes : s’ils et elles veulent « apprendre » à écrire, ils et elles s’inscrivent en fac, période : qu’ils ne comptent pas sur moi pour leur enseigner les ficelles de l’art d’écrire, que, de toutes façons, je ne connais pas moi-même .. et PIRE que je refuse d’apprendre wahou !
            .
            Ils viennent ici ECRIRE, partager leurs textes, lire, commenter. C’est tout et c’est déjà beaucoup.
            Le rôle de l’écritoire n’est pas d’éduquer, mais d’inciter les auteurs à sortir de leur timidité, de leur isolement ou de leur paresse ( quand je lève le fouet, parfois, hein ? ) et de montrer leurs mots.
            Je leur demande aussi de lire les mots des autres, de s’en imprégner, de s’en délecter ou de s’en foutre – car on ne peut aimer tout le monde ni tous les textes de la même manière. Mais : LIRE.

            J’ai participà a des « ateliers » d’écriture qui tenaient plutôt du terrain de chasse, pour ne pas dire de la jungle : j’étais un gibier traqué par des sal… hum, par des chasseurs/sseuses machanceuses. Car, et heureusement pour moi, je courrais plus vite qu’eux et elles. Mais le passage sous les ronces égratigne, j’aurais bien pu y laisser la peau ( on chasse pour la fourrure, tu sais ? ) Le top du top étant que ces chasses étaient sous couvert de « belle écriture »

            Je n’y ai pratiquement rien appris, et même au contraire : si j’étais restée dans ces ateliers-là, j’en serais toujours au même point, et pire : j’aurais perdu mon allure ( qui te plait tant, allez, dis-le !! mouhahaha !!)

            A quoi sert l’Ecritoire, tu es en train de me faire profondément réfléchir, madame de K… très chère, et tiens, je vais reprendre ce com et le mettre en article . Ainsi tu pourras venir, a la suite, en discuter, car ton point de vue m’intéresse : oui, que viens-tu chercher sur l’Ecritoire, que tu ne trouves pas ailleurs ? ah ah ?? ( ne dis pas « rien » ou je te mord)

            6 février 2014
            • madamedekeravel #

              rien :-p

              6 février 2014
            • lise #

              grrrrr ! gniarc, gniarc, gniarc (les dents ) clap, clap, clap (les mâchoires) – chlurkkkkkkkkkkk ( ca c’est un baillement de satisfaction après t’avoir bien dévorée ! )

              6 février 2014
  3. On l’entendrait chantée en forme de ritournelle.
    Pour le « aurais-je dû » je pense aussi que cela sonnerait. Autrement, mais ce n’est qu’une suggestion: « j’y pense, aurais-je dû »..,

    3 février 2014
  4. je comprends vos remarques et j’ai moi-même en écrivant pesé le pour et le contre (inversion ou pas? etc) mais ce que je recherchais, c’est de rester le plus près possible de la langue parlée, donc j’ai éliminé le « aurais-je dû » et préféré « j’aurais dû » 🙂
    Merci pour vos commentaires et suggestions (c’est vrai, Lise, que c’est très délicat, et que moi je n’oserais pas, mais je me dis que c’est fait dans une bonne intention :-))

    6 février 2014
    • madamedekeravel #

      t’es pas fâchée j’espère ?

      6 février 2014
    • lise #

      justement, Ad : on peut glisser très ( trop) facilement s’une intention à l’autre, et je ne voudrais pas perdre un seul des auteurs ici présents juste à cause d’une glissade scabreuse.
      Pour l’inversion : non, pas d’inversion, je pense comme toi, et d’ailleurs j’ai commencé un de mes derniers textes avec une non-inversion, justement, parce que j’emploie le langage parlé en opposition, dans mon texte au langage d’orfèvre de l’écrivain que je quote ( J. Giomo). On serait mal venu (et mal reçu) de vouloir me faire changer, (rires ) – j’espère que tout le monde ici connait mon très mauvais caractère, non ? ( lol !)

      6 février 2014
      • madamedekeravel #

        cric-crac 🙂

        6 février 2014
  5. Jacou #

    Ouh! mais c’est que j’ai très peur! sérieusement, si sur la pointe des pieds, ou plutôt de ma plume, je me suis permis ce petit écart au sujet du poème d’Adrienne, c’est parce que je trouvais que cela coulait mieux en le disant. Ce n’était pas une leçon, encore moins un jugement de valeur…mais bon, heu, je referme ma coquille. Cric-crac.

    6 février 2014
    • lise #

      Non, Jacou, pas de cric-crac ( le cric-crac c’était pour ma pomme, cette ma’am’ de K, m’en fait voir de toutes les couleurs, elle a la super forme ! – ou est mon fouet ?? ) Jacou, nous discutons souvent du bien-fondé des corrections et tu as vu, Mme de K ( la coquine cric-cracdienne ) est aussi d’avis de corriger ( c’est elle que je m’en va corriger sur les fesses y’en a pas pour longtemps, moi dire, ah mais ! ) donc, en conclusion, c’est pas grave du tout, et tu peux toujours donner ton opinion sur tous les textes. J’insiste seulement sur le fait que l’Ecritoire n’est pas une salle de classe, n’a pas vocation d’enseigner à écrire, et que c’est surtout et avant tout un lieu de partage d’écriture : voila : ici, on écrit, et on est sûrs d’être lus, ce qui est déjà une belle chose en soi ( en soie ? aussi )

      6 février 2014
      • madamedekeravel #

        oh non maîtresse, pas le fouet !

        6 février 2014
        • lise #

          le cachot ? le coin avec les oreilles d’âne ? choisis – regarde comme je suis bonne …

          6 février 2014
  6. madamedekeravel #

    non, c’est là que je voulais dire cric-crac 🙂

    6 février 2014
  7. lise #

    au fait, cric-crac, ça signiifie quoi en langage webbique ?

    6 février 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s