Aller au contenu principal

Mai 2 / Aveyron, par Adrienne

– Venez ! venez vite ! J’ai découvert quelque chose.

On se rassemble autour du chef, Daniel, 12 ans. Charisme, esprit d’initiatives et sens des responsabilités.

– Mais ne dites rien aux frangins, c’est trop dangereux pour eux.

Les frangins, ce sont ces pots de colle, vilains cafards et rois du chantage qui vivent dans le sillage de leurs aînés.

– Ça va être difficile. Mon petit frère est toujours dans mes pattes.

– Allez, on y va. Ne faites pas de bruit et baissez-vous.

Dès qu’on a quitté le terrain de camping, on est hors d’atteinte des regards. On suit Daniel, qui prend des airs de plus en plus mystérieux. Il s’arrête, se repère, chuchote :

–  C’est par là !

En file indienne derrière le chef, une petite Belge qui ne comprend pas les mots argotiques, deux Parisiens délurés et un gamin de Rouen, un grand taiseux qui est d’accord avec tout.

On arrive à une drôle de cabane en pierres sèches. Toute ronde.

– Voilà, dit Daniel. C’est moi qui l’ai découverte. Ce sera notre cachette secrète. Interdiction d’en parler aux parents !

On promet, on jure en levant la main droite. On entre à la queue-leu-leu. Il fait sombre et frais. Il n’y a qu’une seule ouverture et quelques pierres plates sur lesquelles on prend place.

Les projets les plus fous pour ce lieu fabuleux naissent dans les têtes quand tout à coup on entend des cris dehors.

– M… ! dit Daniel. Les petits frères ! Ils nous ont encore repérés !

Le soir même, les parents sont au courant.

Ils s’empressent d’interdire formellement de retourner à la borie.

borie

http://www.vaucluse-camping.com/IMG/jpg/Borie_2.jpg

17 Commentaires Poster un commentaire
  1. lise #

    oh pourquoi ? pourquoi on ne peut pas retourner dans la cabane en pierre, hé ?

    1 mai 2014
  2. Une bien belle cabane, et pas banale…

    1 mai 2014
  3. tu sais bien comment sont les parents, Lise: trop dangereux, disent-ils sans savoir et sans connaître 😉

    merci Jacou, souvenir d’enfance et de vacances dans le Midi 🙂

    1 mai 2014
  4. lise #

    et il y a souvent des vipères, dans les bories, j’en sais quelque chose ! parents, grand parents, tous les adultes m’en on fait tellement peur que je n’ai jamais osé m’y aventurer – et je le regrette maintenant : au moins, ils auraient pu m’y laisser aller pendant l’hiver ! As-tu trouve ces bories sur le site de contrainte ? Je cherche le lien.

    1 mai 2014
    • Dans ces régions, des vipères, il y en a hélas un peu partout pour peu que l’endroit ne soit pas en pleine ville 😦 Et puis même dans d’autres régions… En Bretagne, j’en ai croisé en forêt, sur les landes… Je n’aime guère les chemins peu larges à la « belle saison »…
      Lise, il est possible qu’ils ne t’aient pas laissée y aller en hiver car elles y hibernaient, à l’abri… Je sais qu’elles aiment à se glisser dans les ruches quand elles peuvent. Mon grand-père en trouvait tous les ans à l’automne dans les siennes….

      1 mai 2014
      • lise #

        ou-ou-che !! j’ai une peur ancestrale de tous les serpents. Ca doit remonter au Paradis Terrestre, c’te histoire Je ne savais pas qu’elles se mettaient a l’abri dans les ruches.
        Il n’y a pas de vipères dans les vignes – enfin, sauf dans les vignes mal entretenues, : les vignes chez nous sont pour la plupart bien désherbées – et même, chez les viticulteurs qui utilisent des désherbants chimiques, là, elles fuient ces vignes, elles en connaissent le danger.

        1 mai 2014
        • J’ai la même peur que toi Lise… et je dois me raisonner car je sais qu’il peut y en avoir sur les bords de mon jardin qui jouxtent des champs, certes pour certains cultivés mais de cultures « envahissantes »…. C’est en partie pour cela que j’ai des envies de poules dans le jardin 🙂
          Pour les ruches, sur la lande, en Bretagne, mon grand-père en a eu plusieurs : elles se mettent au chaud et mangent les abeilles, gîte et couvert ! Et ils les ramenaient après les avoir tuées, les mettaient dans le formol : il a dû fournir toutes les écoles à des km à la ronde ! L’avantage de tout cela, c’est que bien que les détestant, je suis capable de les reconnaître quasi du 1er coup d’oeil !

          1 mai 2014
          • lise #

            alors, mon jeune fils ( l’Américain ) a la même phobie que moi, et nous avons fait comme toi, lui et moi, nous nous raisonnions et .. voila qu’il vient à NY ( State University )New York ) pour son Master et Monsieur ne trouve rien de mieux que de prendre un appart avec sa girl friend du moment – mais elle avait « oublié » de lui dire qu’elle raffolait des serpents : elle lui en a amené toute une collection ( 7, je crois ) dans des cages, et … dans leur chambre – je n’ai pas oublié sa rage au téléphone, quand il me l’a raconté – c’était encore un temps où il me racontait (presque ) tout, hi hi !!! et a la fin, il me dit,  » passe moi Daddy, je vais lui demander qu’il m’envoie de l’argent pour que je puisse déménager !!  » j’étais morte de rire – et en colère aussi, car l’aménagement avec les serpents de Mademoiselle nous avait couté cher juste un mois auparavant !.. ( souvenirs !)

            1 mai 2014
  5. celle du site n’allait pas avec l’histoire (pas assez ronde), j’en ai cherché une autre… mais j’ai pris son Atomium, pour mon deuxième texte 🙂

    1 mai 2014
  6. Mais la vraie question est de savoir s’ils y sont retournés malgré l’interdiction 😉

    1 mai 2014
  7. madamedekeravel #

    je me demande qui était cette petite belge désobéissante ? 😉

    1 mai 2014
    • LOL Mme de K, la petite Belge n’y est pas retournée, elle est très obéissante 😉

      1 mai 2014
  8. lise #

    Les petites Belges sont-elles toujours très obéissantes ? ça, c’est la VRAIE question qui sous-tend toute l’histoire ! 🙂

    2 mai 2014
  9. juste celles qui ont eu le même genre d’éducation, je suppose 😉

    2 mai 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s