Aller au contenu principal

En attendant la pluie

En attendant la pluie

Demoiselle hésitait.

Sortira, sortira pas.

S’ennuyait, à dépérir.

Sa belle robe jaune,

Ses couleurs, rafraichir,

Avait le désir.

J’y vais, j’y vais pas.

Toc, toc,

A sa porte, on frappa.

On s’inquiétait.

Que faisait-elle,

Dans sa maisonnée,

Ainsi recroquevillée.

Un peu d’air frais,

Mademoiselle,

Et vous verrez,

Le bien, que vous y trouverez.

Hésitant, à faire le pas,

Demandant en quelle humidité,

La nature, dehors, était.

Tout à fait favorable,

D’une fraicheur à se régaler.

Prudemment, demoiselle sortit.

Réfléchissant, que de la bienfaisante pluie,

N’ayant rien entendu,

Plus jamais, ces délicieux moments,

N’aurait vécus,

Si de sa coquille, on ne l’avait fait sortir.

Ses cornes en  frémirent.

 

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s